Eucharist Miracle Eucharist Miracles

Prières de Évêque Claudio Gatti

Ceci est la prière formulée spontanément par S.E. Mgr. Claudio Gatti, Evêque ordonné par Dieu, devant l’eucharistie ayant versé du sang, à l'occasion de la fête de la Mère de l'Eucharistie

>>>

 

Ceci est la prière formulée spontanément par S.E. Mgr. Claudio Gatti, Evêque ordonné par Dieu, devant l’eucharistie ayant versé du sang, à la fermeture de l'Année Sociale 2006-2007

>>>

 

Ceci est la prière formulée spontanément par S.E. Mgr. Claudio Gatti,Evêque ordonné par Dieu, quelques minutes avant minuit du 31 décembre 2007

>>>

 

"Comme une biche soupire après des courants d'eau, ainsi mon âme soupire après Toi, mon Dieu, Un et Trine".
Dieu Père, notre papa, Dieu Fils, notre frère, Dieu Saint Esprit, notre ami fidèle et hôte de nos âmes, O Dieu Un et Trine, Tu es finalement devant moi: Dieu unique par nature, en trois Personnes Divines égales en tout.

>>>

 

Ceci est la prière formulée spontanément par S.E. Mgr. Claudio Gatti, Evêque ordonné par Dieu, devant l’eucharistie ayant versé du sang. Elle exprime notre état d'âme et notre confiance illimitée dans les interventions que Dieu a promis de réaliser pour la renaissance de l’eglise et notre triomphe.

>>>

 

A l'occasion du 45ème anniversaire de son ordination sacerdotale, S.E. Mgr. Claudio Gatti a formulé cette prière spontanée devant Jésus Eucharistie, parce qu'avec l’aide de Sa grâce, lui et Marisa, ont toujours fait la volonté de Dieu avec amour et souffrances.

>>>

 

Dieu Papa, Dieu Frère, Dieu Ami, Dieu Un et Trine, avant de T'adresser quelques mots simples, j'aimerais Te remercier avec tous mes frères et sœurs, de continuer à nous aimer et à nous surprendre avec Ton amour, malgré notre fragilité et nos faiblesses. Mon Dieu, je Te remercie également de m'avoir permis de voir avec les yeux de l'âme, l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, assis sur un âne et acclamé par la foule Le saluant en agitant des palmes. Jésus, fils de David fut acclamé avec joie comme un Roi et fêté avec enthousiasme par les enfants, qui à leur tour entraînèrent aussi les adultes.

>>>

 

 

A l'occasion de la Fête Dieu, notre Evêque a récité à Jésus une prière douloureuse et pleine d'amour, invoquant son intervention pour accélérer la réalisation de ses desseins. "Ceci nous le voulons: Te faire triompher à Rome et dans toute l’eglise".

>>>

 

Devant Toi, Dieu Un et Trin, je m'incline plein de révérence et T'adore. Je Te reconnais pour mon Créateur, Rédempteur, Sanctificateur et Toi, certainement, Tu reconnais chacun de nous, ici présents, comme tes enfants; enfants qui en dépit de leur fragilité et faiblesse résultant de nombreux malheurs s'efforcent de t'aimer et de t'être fidèles. Après m'être incliné devant Toi, mon Dieu, je m'adresse à Celle que Tu nous as donnée comme Mère. Nous avons devant les yeux une magnifique composition florale qui me remet en mémoire le célèbre Chant XXXIII du Paradis de la Divine Comédie.

>>>

 

Jésus, quand au Ciel la Mère de l’eucharistie prononce Ton doux et puissant nom, tous s'agenouillent, le Paradis explose de lumière et de joie, la Création reprend vie et les puissances infernales tremblent, parce que Tu es Dieu. Nous nous inclinons pleins de révérence, confiants et joyeux devant Toi, Jésus Eucharistie, réellement présent avec Ton Corps, Ton Sang, Ton Ame et Ta Divinité. Nous nous adressons à Toi, seul médiateur entre Dieu et les hommes. Nous sommes certains que Ta Mère, notre Mère, s'unit en ce moment à nos prières.

>>>

 

A Noël, au cours de la S. Messe de Minuit et de celle du Jour de Noël, l’evêque a, à la place d'homélies, adressé deux longues prières émouvantes à l’enfant Jésus, en y exprimant son état d'âme, ainsi que celui de Marisa et de toute la communauté.

>>>

 

Jésus, Tu as saigné dans cette hostie pour nous montrer concrètement et ouvertement Ton amour. Nous nous rassemblons aujourd'hui comme des poussins sous les ailes de leur mère pour T'acclamer et Te fêter avec les saints et les anges du Paradis, et surtout avec la Mère de l’eucharistie, parce qu'il y a sept ans, Tu as réalisé le Triomphe de l’eucharistie et remporté la victoire sur tes ennemis.

>>>

 

O Dieu, Un et Trois, merci, de nous avoir encore permis d'être en Ta Divine Présence. Les hommes n'ont pas encore compris comme il est beau, doux et important d'être devant Toi. C'est un don, un privilège, mais aussi une responsabilité. Moise l’a souligné en se couvrant le visage et en retirant ses sandales. Nous, hommes de la Terre, quand nous sommes devant Toi, nous sommes au contraire distraits, préoccupés par les réalités terrestres, et ne comprenons pas que Ta présence est un don qui se renouvelle chaque fois, que Tu te rends présent devant nous. A Toi Père, qui nous permets de T'appeler familièrement Papa, à Toi, Dieu Fils, qui veux que nous nous considérions tes frères, à Toi, Dieu Esprit Saint, qui Te présentes comme ami de notre âme, à Toi, Dieu Un et Trois, et en prononçant ce nom, j'aimerais que tout l’amour du Paradis, de la Terre et du Purgatoire soit alors présent en moi, pour être moins indigne de prononcer Ton saint nom, au nom de la nouvelle Eglise que je représente, je promets fidélité, obéissance et docilité.

>>>

 

Seigneur, nous te reconnaissons et te louons: Dieu Un et Trine, comme dit le cantique que nous venons de chanter. Après t'avoir adoré et reconnu que tu es un seul Dieu en Trois Personnes égales et distinctes, je me permets de m'adresser à mon Frère Jésus. Je ne veux pas négliger Dieu Papa et Dieu Ami, mais comme nous célébrons l’anniversaire des Voeux prononcés par Marisa, il est juste que je m'adresse à Celui qui tient à être appelé Epoux de Marisa. Alors que je Te soutenais, Te portant en procession, j'étais sûr que la Maman, Saint Joseph et tout le Paradis étaient à mes côtés en adoration, mais, une fois encore, c'était Toi qui me soutenais. Ces 38 années que nous avons vécues ensemble, sont alors repassées dans ma mémoire, même si brièvement.

>>>

 

 

Ceci est la prière formulée spontanément par S.E. Mgr. Claudio Gatti, Evêque ordonné par Dieu, devant l’eucharistie ayant versé du sang, à l'occasion de la fête de la Mère de l'Eucharistie

>>>