Eucharist Miracle Eucharist Miracles

Miracle eucharistique pendant la Messe célébrée par l'Évêque Claudio Gatti dans le lieu thaumaturgique

Le 11 juin 2000

Le 11 juin 2000, fête de la Pentecôte, alors que je célébrais la Sainte Messe dans l'Eglise "Mère de l'Eucharistie" un grand miracle a été accompli.

Je venais de terminer la récitation de la formule de la consécration du pain, lorsque du sang s'est mis à couler de l'hostie.

Pour moi le temps s'est arrêté. J'étais penché sur l'hostie que je tenais entre mes mains et je fixais le sang divin qui se répandait sur une grande partie de sa surface.

Je suis resté immobile pendant un temps qui a semblé interminable à ceux qui étaient présents, car ils pensaient que je me sentais mal, mon visage passant alternativement d'une pâleur impressionnante à une forte rougeur.

Après m'être un peu repris, j'ai élevé lentement l'hostie.

Une grande émotion a étreint l'assis-tance, mais tout s'est déroulé dans un climat de profond recueillement et d'intense participation.

Alors que j'abaissais l'hostie tachée de sang, j'ai vu sur la patène deux autres hosties qui, ainsi que le dira ensuite la Mère de l'Eucharistie, avaient été soustraites à la profanation et appor-tées dans le lieu thaumaturgique, parce que "l'évêque, la voyante et les membres de la communauté aiment intensément l'Eucharistie et sont prêts à donner leur vie pour la défendre".

Après avoir récité la formule de la consécration du vin et élevé le calice, j'ai pris la patène contenant l'hostie tachée de sang que j'avais consacrée et les deux autres soustraites à la profanation et je suis passé entre les bancs pour que les fidèles présents puissent les voir de près, constater la véracité de l'évènement, sentir le parfum exhalé par l'hostie tachée de sang pour témoigner demain du miracle accompli.

Quand j'ai célébré "la fraction du pain", le sang a continué à couler sous les yeux des fidèles présents. A mon grand regret j'ai dû consommer l'hostie tachée de sang, conformément au cérémonial de la Sainte Messe contenu dans le missel, normes 113-116, chapitre IV. En prenant la Sainte Communion j'ai goûté la douce saveur du sang de Jésus et j'ai senti une forte chaleur et un intense parfum m'envahir.

Avec ce dernier miracle eucharistique, Dieu a apposé son sceau sur tous les miracles précédents réfutés par les grandes hommes d'Eglise, qui ont prétendu connaître le nom du prêtre qui avait consacré les hosties que Jésus, la Madone, les saints et les anges avaient apportées dans le lieu thaumaturgique, y comprises celles qui avaient versé du sang.

Comme Jean a vu le sang et l'eau sortir du flanc percé de Jésus, moi Evêque ordonné par Dieu, la voyante Marisa Rossi et beaucoup de personnes ont vu le sang sortir de l'hostie que j'avais consacrée et nous pouvons répéter avec l'apôtre:" Celui qui l'a vu en a rendu témoignage, et son témoignage est vrai; et il sait qu'il dit vrai, afin que vous croyiez aussi" (Jean chapitre 19:37).

Fotogallery